Soyons clairs !

Pourquoi cet article « soyons clairs » ? Ne l’avez-vous pas été jusqu’ici ?

Deux raisons principales justifient cet article:

Nos prises de position présentées dans les publications « VàC Infos » et « La lettre de VàC » présentent et proposent toujours des mesures et des politiques sectorielles à l’opposé des choix faits par la majorité municipale actuelle. Cela se justifie bien sûr par notre souci de les infléchir.  Nous pouvons ainsi donner l’impression d’être vac-infosjuin-2016systématiquement et de façon dogmatique contre toutes les décisions prises, quelles qu’elles soient. Nous souhaitons corriger cette impression sur un certain nombre de sujets.

D’autre part, nous voulons également donner un coup d’arrêt aux caricatures systématiques de nos positions par la majorité, comme par exemple, notre soi-disant « volonté de transformer Châtelaillon en une cité HLM… »

Vous ne voulez donc pas  transformer Châtelaillon en une cité HLM ?

Notre souci est d’élargir l’offre de logements à l’année, que ce soit en acquisition ou en location, de promouvoir le logement aidé notamment pour les classes moyennes ne pouvant, à l’heure actuelle, accéder ni à l’offre immobilière privée, ni à l’offre sociale. Bien entendu, dans le cadre de cet objectif, il est pertinent et légitime de prévoir un certain nombre de logements subventionnés comme le prévoit la loi Solidarité et Renouvellement Urbain (SRU).

D’ailleurs c’est bien ce que la majorité actuelle se trouve finalement réduite à faire pour l’aménagement du secteur de l’ancienne gendarmerie. gendarmerieAprès avoir décidé en décembre 2015 et confirmé à plusieurs reprises vouloir en faire une « résidence de tourisme de qualité », elle a dû faire marche arrière, fin juin 2016 (notamment suite au grand succès de notre pétition et de notre porte à porte lancés en janvier 2016 contre ce projet) et opter pour des habitations à l’année comportant un pourcentage de 28% de logements subventionnés. Sage revirement que nos conseillers minoritaires de « Vivre à Châtel » ont voté sans réserve.residence-allionis

Notre article de novembre 2015 « Le logement dit social à Châtelaillon : Enjeux, causes et conséquences »  décrit très bien notre position sur ce sujet.

Vous êtes contre le développement touristique ?

Pas du tout ! L’activité touristique est essentielle pour notre économie et doit bien entendu être poursuivie, mais son développement doit être maîtrisé. Nous défendons la sauvegarde des grands équilibres sociaux, écologiques et la mixité entre générations : Tout ne doit pas être sacrifié au tourisme, notamment le logement ou le développement durable. Il ne faut pas oublier les besoins des résidents permanents, des familles et de la jeunesse. Il est nécessaire de veiller à ce que notre commune soit une cité attentive à tous, jeunes et plus âgés, résidents permanents ou secondaires, tous les jours de l’année. Châtelaillon n’est pas simplement une station balnéaire, nous sommes nombreux à penser que la politique menée par la majorité est trop déséquilibrée, que des besoins non satisfaits existent. Il ne suffit pas de balayer nos arguments négligemment en niant l’évidence ; de nombreux Châtelaillonnais, même parmi ceux qui votent régulièrement pour le maire actuel, sont conscients de ces déséquilibres.

front-de-mer-de-chatelaillonM.LEONARD, au cours de ses 32 années de mandat a su, c’est certain, faire preuve de volontarisme, notamment pour faire renaître un front de mer véritable pierre angulaire du renouveau économique, mais la volonté politique doit également se manifester dans d’autres domaines, pour défendre l’intérêt général contre l’appétit des promoteurs immobiliers par exemple.

Comme nous l’avons déjà écrit en mars de cette année, « avoir pour objectif premier un développement touristique sans fin et à n’importe quel prix de Châtelaillon et de ses 6,6 km² n’est pas possible si on se fixe comme limite le bien-être de sa population… ». Il s’agit bien de « trouver un équilibre entre le développement touristique et la vie à l’année des habitants de Châtelaillon. »

Il y a certaines manifestations auxquelles vous semblez être opposés, comme la « fête de Châtel » par exemple ?

Sur ce sujet également, soyons clairs ! La « fête de Châtel » est une manifestation populaire préparée par de nombreux Châtelaillonnais à laquelle nous souscrivons. chatel-en-fete-2015Mais, comme nous l’avons déjà écrit dans le VàC Infos de novembre 2015, nous pensons qu’ « encore plus de châtelaillonnais pourraient s’y reconnaitre et se l’approprier« . Cette fête populaire pourrait accueillir plus de spectacles de rue par exemple. Les habitants impliqués directement pourraient proposer des spectacles encadrés par des artistes qui seraient en résidence et interviendraient aussi auprès des élèves des écoles. »

Dans ce même article d’ailleurs nous avions fait plusieurs propositions pour la promotion d’une politique culturelle exigeante, par exemple en nous interrogeant sur l’absence d’une réelle « fête de la musique » dans notre commune, manifestation pourtant si populaire en France.

Mais vos propositions ne semblent pas intéresser la majorité actuelle…

Nos propositions naissent en partie des rencontres avec les Châtelaillonnais, des messages que nous recevons. Mais tout se passe comme si la majorité voulait donner l’impression que les bonnes idées ne peuvent venir que d’elle, quitte à laisser du temps et à revendiquer ensuite certaines de nos propositions (comme la nouvelle place devant l’église sur laquelle le maire voulait – il y a longtemps – implanter déjà une résidence de vacances…). Mais peu importe, le bon sens a fini par s’imposer, c’est bien là l’essentiel !

Y a-t-il d’autres sujets sur lesquels vous ne vous opposez pas frontalement à la majorité actuelle ?

travauxLe réaménagement de la plage en 1989 a bien entendu joué un rôle déterminant dans le développement du tourisme (avec certes des dérives non souhaitables comme indiquées ci-dessus) mais surtout, nous l’avons déjà dit, en jouant un rôle d’amortisseur et d’absorption de l’énergie des vagues, la plage a protégé efficacement notre commune contre la submersion marine. Cela est à porter naturellement au crédit de M. LEONARD. Nos élus votent d’ailleurs sans réserves toutes les contributions financières de la commune concernant les travaux visant à poursuivre et à améliorer cette protection.

Nous partageons également le souci de préserver notre patrimoine architectural car nous le-touquetconnaissons tous des communes en bord de mer où le littoral a été complètement défiguré par la construction de grands immeubles bétonnés. Tel n’a heureusement pas été le cas de Châtelaillon. Il existe certes un certain nombre de critiques légitimes de Châtelaillonnais, notamment sur le caractère faussement « balnéaire » de la charte architecturale actuelle (sujet qui mériterait d’être développé dans un autre article) ou sur le coût supplémentaire engendré par ces dispositions, mais il faut reconnaître que cette stratégie a globalement été salutaire pour la beauté et l’attrait de notre commune. style-balneaireLe style balnéaire des années 1910 a pu ainsi être en partie préservé. Cela est également à porter au crédit de la majorité municipale actuelle.

Y a-t-il d’autres sujets « consensuels » ?

Bien évidemment ! Nos conseillers municipaux votent favorablement les propositions de la majorité qui leur semblent conformes à l’intérêt de Châtelaillon et des Châtelaillonnais. Nous n’agissons pas dans un esprit de dénigrement systématique et partisan contre tout ce que la majorité actuelle a fait, laquelle ferait bien de son côté de cesser de caricaturer nos positions et de participer au débat démocratique que nous lui proposons (et cela commence en conseil municipal).

C’est vrai, notre opposition sur des domaines essentiels (logement, jeunesse et familles, culture, finances, sécurité, transports, voirie, etc…) pour la vie quotidienne des habitants de Châtelaillon reste déterminée. Mais il s’agit d’une opposition constructive à travers des propositions que nous justifions régulièrement dans nos publications et qui ont pour but, non pas de tout remettre en cause, de tout révolutionner, mais d’infléchir, de modifier ou réorienter la politique menée sur ces sujets depuis plus de trente ans et de construire une alternative.


5 réflexions sur “Soyons clairs !

  1. Bravo pour votre investissement , votre travail constructif et pour vos réponses très explicites et motivées aux critiques de la majorité. Vous avez beaucoup de mérite.
    Je suis une adhérente inactive , je manque de courage c’est certain(effet de l’âge sans doute…) , je suis d’autant plus admirative pour votre engagement.
    MERCI !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.