L’îlot Pasteur revient de loin, mais…

Allionis chantierAprès la démolition de l’ancienne gendarmerie, la construction du nouveau pôle de 73 logements dénommée « résidence Allionis » à l’entrée de notre ville, est en cours. Et nous pouvons nous en réjouir car les Châtelaillonnais l’ont échappé belle d’avoir à la place, purement et simplement, une résidence de tourisme.

Faut-il en effet rappeler la décision de la majorité municipale du 14 décembre 2015 de construire initialement sur ce site une résidence de tourisme ?
Faut-il rappeler que le maire écrivait dans son éditorial du « Chatel-Mag » d’avril 2016, sa détermination à mener à bien le projet de résidence de tourisme malgré «une pétition mensongère» de l’opposition ?

edito-chatel-mag-avril-2016

Faut-il rappeler le succès de cette pétition lancée en janvier 2016 contre la construction de cette résidence de tourisme, pétition qui allait allègrement dépasser les 800 signatures cinq mois plus tard avec un taux impressionnant de 72% de signatures parmi les personnes rencontrées dans nos opérations de porte à porte ?petition

Ainsi, c’est bien l’expression des centaines de Châtelaillonnais signataires de cette pétition qui allait contribuer efficacement à l’abandon et à la réorientation fin juin 2016 de ce projet de résidence de tourisme au profit d’une résidence de logements à vendre ou à louer (résidence Allionis) et de logements subventionnés (résidence Castrum).

Nous avons, à l’époque, salué sans ambigüité ces décisions qui allaient enfin dans le bon sens et, afin de favoriser l’occupation des ces nouveaux logements « Allionis » à l’année, nous avions également dans le VàC Infos de septembre-octobre 2016 demandé que la municipalité :

– intervienne auprès de Bouygues pour lui demander d’apposer sur sa publicité la mention « éligible loi Pinel » comme cela se fait la plupart du temps,
– fasse paraître une information dans le «Châtel Mag» sur les avantages pour un particulier à investir et à proposer son bien à la location à l’année,
– mette en place une cellule d’information en mairie afin de conseiller les acquéreurs potentiels et orienter les locataires en recherche d’un logement à l’année.
Et cela afin de maximiser la proportion d’acquéreurs bénéficiaires des avantages fiscaux de la loi Pinel en échange d’une modération des loyers demandés pour une location à l’année (gagnant / gagnant).

A l’heure où la plupart des logements ont maintenant trouvé acquéreurs, nous regrettons que ces demandes soient restées sans suite car rien n’empêche en effet un vue 3Dinvestisseur de privilégier la location saisonnière pour ensuite louer de septembre à juin comme c’est le cas de la grande majorité des biens immobiliers sur Châtelaillon et qui place notre commune dans la situation tendue que nous connaissons.

Ainsi la résidence de tourisme sortie par la grande porte pourrait-elle revenir en tout ou partie par l’entrée de service ?

L’avenir nous le dira mais un changement réel de la politique de logements sur notre commune ne nécessiterait-il pas l’avènement d’une nouvelle majorité municipale ?

Les Châtelaillonnais apprécieront le moment venu…


4 réflexions sur “L’îlot Pasteur revient de loin, mais…

  1. On peut aussi prévoir que le port d’un casque de chantier sera recommandé pour circuler sur le trottoir faisant d’angle de l’avenue de Strasbourg et de la rue Bir-Hakeim. La résidence Bouygues qui a utilisé tout l’espace disponible a en outre grignoté quelques mètres carrés en lançant des balcons au dessus du trottoir. D’où la dangerosité d’y circuler !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.