Oui, Monsieur le Maire, nous sommes acharnés : 650 signatures obtenues en ligne et sur papier pour notre pétition !

Cette progression du nombre de signatures de notre pétition se poursuit régulièrement au rythme de nos opérations de porte à porte faites par nos adhérents auprès des habitants de Châtelaillon et des signatures en ligne.

Loin de respecter son obligation de réserve dans les publications municipales (et ce malgré le rappel à l’ordre récent du préfet), le maire, dans son éditorial du dernier « Châtel MAG » (n°76 ), écrit :

Capture d’écran 2016-05-13 à 10.26.05 - copie 2

Notre détermination à poursuive notre action est, elle aussi, intacte.

Nous laissons aux lecteurs de la pétition consultable ici et aux nombreux signataires de celle-ci ayant rencontré nos adhérents juger de la pertinence des propos de notre maire.

Ils rechercheront en vain les mensonges que le texte de la pétition comporterait, comme la volonté qu’elle exprimerait « à vouloir remplacer la résidence de tourisme par du HLM ». Aucun « propos haineux ou peu sympathiques » n’ont été prononcés pendant ce porte à porte à l’encontre du maire. Car pour nous, ce n’est en aucune manière les personnes que nous mettons en cause mais l’idée et le projet de transformer ce bien public en résidence de tourisme.

Par contre, le maire a raison de parler d’acharnement dans notre démarche, car :plan îlot Pasteur

– Oui nous voulons comprendre pourquoi la majorité municipale a renié l’engagement pris dans le plan local d’urbanisme (approuvé en 2013) de «diversifier l’habitat et programmer de nouveaux logements » en « favorisant la construction de logements aidés par l’état… » ainsi que des «opérations de densification et/ou de restructuration urbaine sur des îlots ciblés (îlot Pasteur « gendarmerie-gare» … »,

– Oui nous voulons comprendre pourquoi aucun appel à projet n’a été soumis ni au conseil municipal, ni à la commission urbanisme,

– Oui nous voulons comprendre pourquoi le choix de Bouygues avait été pratiquement décidé avant le Conseil Municipal de décembre 2015,

– Oui nous voulons comprendre pourquoi une partie du domaine vendu l’est à un prix bien en dessous du prix du marché,

Oui nous sommes « acharnés » à considérer que Châtelaillon-Plage n’est pas qu’une station balnéaire et que ce qui lui fait cruellement défaut, ce ne sont pas des logements de tourisme mais des logements en acquisition et surtout en locatif à l’année. Des logements accessibles aux familles à revenus modestes et/ou moyens.

gendarmerieIl semblerait que ces arguments reçoivent un écho positif dans la population : 650 signataires … pour le moment !

Nous vous confirmons donc que la pétition est toujours en cours … en ligne, sur le site, en rencontrant nos adhérents ou en signant l’exemplaire papier inclus à notre publication « VàC infos » en cours de distribution dans vos boîtes à lettres.

 


2 réflexions sur “Oui, Monsieur le Maire, nous sommes acharnés : 650 signatures obtenues en ligne et sur papier pour notre pétition !

  1. bonjour, vos articles sont très intéressants. Monsieur le Maire de Chatelaillon serait bien avisé de prendre en compte les changements souhaités par ses concitoyens, à savoir l’accès à une véritable consultation des habitants que M. Léonard devrait considérer comme une ressource en matière d’idées et non comme des objecteurs par nature. Sa conception de la politique aboutit à des réflexes du rejet de l’autre quand ce n’est pas de la pure paranoïa. C’est dommage. L’altérité, le débat d’idées font partie de la démocratie et même les critiques (respectueuses des institutions et des personnes) sont nécessaires pour faire évoluer les mentalités. Les électeurs ne veulent plus se contenter à approuver toutes les décisions d’un conseil municipal acquis à la majorité mais ils souhaitent participer aux débats, et c’est bien naturel. Les réflexes autoritaires acquis du passé ne sont plus de mise et cette pratique risque bien de s’avérer contre-productive : les élus vont de toute façon être sanctionnés s’ils continuent ainsi. Qu’ils se montrent raisonnables en construisant de véritables espaces de parole où l’intelligence collective pourra s’exprimer librement. Chacun y gagnera, y compris l’équipe municipale en place.
    Je suis heureuse d’avoir pu communiquer par mail avec vous, c’est déjà un début de participation active.
    Bien cordialement.
    F. DOMBALLE

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.