En danger, la desserte en 2017 de Châtelaillon par les transports en commun ! Nos élus écrivent à la CdA

Dans notre article paru en juin 2015  » Utiliser les Transports collectifs à Châtelaillon : une gageure« , nous avions déjà relevé les difficultés pour les Châtelaillonnais d’utiliser efficacement les transports en commun.

Depuis lors, les contrats avec les opérateurs arrivant à échéance en 2017, l’Agglomération rochelaise  a préparé et travaille actuellement, en collaboration avec ses opérateurs, à la construction d’un nouveau réseau de transport à l’échelle des 28 communes de p1-ptrésentation CdA juin 2015l’agglomération. La mise en œuvre effective de ce réseau devrait intervenir en juillet 2017.

Ce projet a fait l’objet de réunions publiques d’information (en juin 2015 pour Châtelaillon), puis de présentation de variantes aux élus.

Or, si le scénario retenu pour Châtelaillon restait celui présenté l’an dernier, ce qui semblerait être le cas, il se révèlerait relativement préoccupant pour notre commune. C’est la raison pour laquelle, nos trois élus, Roger MORTIER, Évelyne PEZRON et Daniel LEVET, ont récemment écrit au Président de la Communauté d’Agglomération de La Rochelle.

En lisant ci-après l’essentiel du contenu de leur lettre, on comprendra les motifs de cette légitime préoccupation pour ne pas dire inquiétude :

 » …, selon les informations diffusées l’an dernier, le nombre de trajets en bus entre La Rochelle et Châtelaillon serait drastiquement réduit de 17 à 8 allers retours quotidiens auxquels pourraient s’ajouter 3 allers retours éventuels uniquement sur demande. Pour compenser cette réduction de l’offre en bus, il serait proposé pour Châtelaillon uniquement (et non pour Angoulins) de recourir très largement au train (16 allers retours)bandeau-TER entre la gare de Châtelaillon et celle de La Rochelle (mais sans garantie de desserte locale systématique de la gare de Châtelaillon par le bus ni de fusion tarifaire entre bus et train).

Nous sommes évidemment conscients que le trajet en train entre les gares de Châtelaillon et La Rochelle d’une dizaine de minutes est beaucoup plus rapide que celui en bus lequel nécessite une trentaine de minutes mais, en ajoutant les trajets terminaux gare-centre ville, il se révèle le plus souvent beaucoup moins compétitif que le bus, lequel est lui même moins compétitif que la voiture personnelle.

Aussi si ce scénario était appliqué, nous craignons fort qu’il ne bénéficie que marginalement, par photo voiture personnelleun temps de parcours en bus légèrement réduit, à une clientèle déjà captive des transports en commun et qu’il ne dissuade encore moins qu’aujourd’hui la majorité des habitants de Châtelaillon d’abandonner leur voiture pour se rendre à La Rochelle.

Aussi nous avons trois questions à vous poser :

  1. Ne pourrait-on pas offrir enfin aux habitants de Châtelaillon une ligne de bus rapide permettant d’atteindre La Rochelle en une vingtaine de minutes par un trajet simplifié comportant un minimum d’arrêts entre ces deux villes ?
  2. Comment expliquez-vous dans le scénario précité de la CdA la différence de traitement appliquée entre Châtelaillon et Angoulins, pourquoi le raisonnement concernant le recours au TER n’est-il pas appliqué pour Angoulins et pourquoi ne pas offrir pour Châtelaillon le même niveau de service de bus que pour Angoulins ?p 32-présentation CdA mai 2015 - image
  3. Comment comptez-vous satisfaire la desserte rapide du centre commercial d’Angoulins à partir de Châtelaillon, besoin essentiel pour une bonne partie de la population de Châtelaillon ?

Nous vous remercions d’avance des réponses que vous voudrez bien réserver à ces questions légitimes et vous prions de croire, Monsieur le Président, … »

On peut ajouter que le scénario envisagé  par la CdA correspond pour Angoulins à un cadencement de bus pour La Rochelle toutes les 30 minutes en heures de pointe et toutes les heures en heures creuses contrairement à Châtelaillon où le cadencement serait respectivement de 60 minutes en heures de pointe et toutes les deux heures en heures creuses (et seulement à la demande).

bus 16 Chatelaillon

La commune de Châtelaillon serait-elle « sacrifiée » au bénéfice d’autres communes pour que l’équilibre budgétaire global imposé à la CdA soit respecté ?

Nos élus demanderont également le soutien de notre maire sur ce dossier et nous vous tiendrons informés de la suite réservée par la CdA à leur courrier.

 

 


Une réflexion sur “En danger, la desserte en 2017 de Châtelaillon par les transports en commun ! Nos élus écrivent à la CdA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.