Édito « lettre VàC » de janvier 2020

Madame, monsieur,
L’association  Vivre à Châtel a depuis sa création en 1995,
– soutenu l’action des élus au conseil municipal issus de la liste « VàC »,
– contribué à l’information de tous les Châtelaillonnais.e.s sur la vie municipale à travers ses publications, ses actions ou ses réunions.
– fait des propositions pour mieux vivre tous ensemble.
Notre vigilance, notre action ont permis d’infléchir certains choix de la majorité municipale .

Nous avons fait reculer avec l’aide des citoyens le projet de résidence de tourisme prévu sur le site de l’ancienne gendarmerie et la justice a tranché en faveur des arbres du parvis de la mairie qui n’ont pas été abattus.
Vous avez été nombreux à soutenir la position de VàC.

Les citoyens associés le plus en amont possible des projets, informés des objectifs , des moyens et des contraintes peuvent être force de questionnement et de proposition. Tout ne doit pas être décidé à l’avance : les habitants premiers experts de leur lieu de vie, doivent peser sur les décisions.

Nous avons également organisé en décembre 2019 une réunion publique très fructueuse sur la gestion de l’eau potable . Cette réunion a montré que la majorité actuelle s’est peu souciée d’informer la population sur un sujet éminemment important.

Passant outre l’esprit de la loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République) qui transfère la compétence de la gestion de l’eau aux communautés de communes (CDA la Rochelle) le 1er janvier 2020, le maire a fait voter la prolongation du lucratif contrat d’affermage à la SAUR (entreprise privée) liant la commune à cette multinationale pour deux mandatures. Pourquoi y avait-il urgence à prolonger jusqu’en 2032 (!) un contrat qui courait déjà jusqu’en 2027 ?

Vivre à Châtel  a une vision plus démocratique, plus solidaire et plus écologique de ce que devrait être la gestion d’une commune.

La ville de Châtelaillon a les moyens d’ être exemplaire sur le plan de la transition écologique, et des solidarités, en s’appuyant sur une réelle et efficace démocratie locale. Tout cela évidemment en tenant compte des caractéristiques particulières de notre cité balnéaire.
Le monde change, vite, sans doute plus vite que nous ne l’avions prévu …
Planter des « buissons bas » (cf présentation des travaux de voiries), installer des panneaux photovoltaïques au stade, chauffer le Dojo par la géothermie, changer les ampoules de l’éclairage public ne saurait suffire à construire une vraie et nécessaire transition écologique, tout comme la promotion d’ animations attirant beaucoup de public ne suffit pas à faire une politique culturelle. Un programme électoral c’est un projet pour tous et une vision pour une collectivité .

Mieux qu’une jolie carte postale les Châtelaillonnais méritent qu’on leur propose des projets réellement concertés et impactant positivement l’avenir de leur commune mais aussi celui de leurs enfants.

En mars prochain, Vivre à Châtel  , fidèle à ses valeurs et ses combats, présentera à vos suffrages une liste de Châtelaillonnais déterminés portant un projet résolument solidaire, écologique et citoyen pour peser sur l’avenir. J’aurai l’honneur de la conduire.
Pour mieux vivre ensemble, et trouver de nouveaux équilibres entre les générations, les habitants (résidents à l’année, résidents secondaires et les visiteurs d’un jour), entre actifs et retraités …
Pour une commune plus solidaire, réellement engagée dans la transition écologique, plus sobre et plus transparente dans les choix ! Rejoignez-nous !

Christine COUSIN, présidente de Vivre à Châtel, tête de liste


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.