Pollution Visuelle … comment la limiter ?

Nous sommes de plus en plus nombreux à nous soucier de ce problème et nous souhaiterions tous moins de panneaux géants (lumineux ou non) et un éclairage public respectueux de l’environnement et de la biodiversité. Nous avons tous remarqué la publicité lumineuse extrêmement gênante de la rue de l’hippodrome ….IMG_8175 et les grands affichages plantés en bord de route ne semblent plus pertinents et perturbent inutilement le paysage.

L’affichage publicitaire est réglementé par la loi Grenelle II de 2010. Elle fixe un cadre général et permet aux collectivités qui le souhaitent d’adopter une réglementation locale. Celle-ci peut être adaptée aux caractéristiques des territoires mais elle ne peut être que plus sévère que la réglementation nationale.

Les premières dispositions prévues par la loi sont applicables depuis 2012. Un exemple : les enseignes publicitaires lumineuses, dans les villes de moins de 800 000 habitants, doivent être éteintes la nuit, entre 1 heure et 6 heures du matin.

D’autres règles sont entrées en vigueur en 2015. Un troisième volet, qui concerne les IMG_1253enseignes, est d’application depuis le 1er juillet de 2018. 
Dans une commune de moins de 10 000 habitants, la publicité est autorisée de façon plus restrictive. Le format des panneaux est notamment limité à 4 m2 et ils doivent être placés sur des murs.

Ce nouveau règlement s’appliquait d’abord aux nouvelles installations, néons, panneaux ou publicités lumineuses, avant de s’imposer progressivement aux 3,5 millions d’enseignes existantes jusqu’à fin 2018. La disparition des pré-enseignes commerciales était également prévue.

Toutes les pré-enseignes non conformes devaient être enlevées de l’entrée de toute ville de moins de 10 000 habitants, qu’elles soient sur le bord de la route (domaine « public ») ou sur un terrain privé (ce qui entraîne un « dédommagement »).

IMG_1249Cette règle concerne, entre autres, les 6 grands panneaux de la sortie de Châtelaillon route d’Angoulins. Quand la municipalité compte-t-elle faire appliquer cette réglementation ?

… Nous avons pris acte de la décision prise par la municipalité de la signature du « Contrat de Performance Énergétique » qui contribuera à baisser le coût de la facture électrique pour la ville. Mais ce contrat arrivera à terme dans onze ans ! Que de temps perdu ! La transition énergétique n’est pas une nouveauté et il aurait été pertinent de prendre le problème à bras le corps depuis longtemps !

Réduire ce choix à un avantage financier n’est pas suffisant.
 On sait depuis longtemps que l’éclairage nocturne a un impact sur la biodiversité et que la nature a besoin de la « nuit noire » ! Éteindre partiellement les lumières a de nombreux effets positifs et contrairement à ce que l’on peut penser, le fait de ne pas laisser les lumièresmag agglo photo fonctionner toute la nuit ne rend pas les villes moins sûres, et les maires qui ont fait le choix de l’extinction partielle n’ont pas constaté d’augmentation des incivilités. La tendance est selon eux à la baisse. Beaucoup de communes y compris dans la CDA se sont déjà converties à l’extinction partielle de leur éclairage public, pourquoi pas Châtelaillon ?


9 réflexions sur “Pollution Visuelle … comment la limiter ?

  1. Hier soir j’ai quitté St Vivien à minuit, et l’éclairage public s’est éteint…laissant l’éclairage dans le noir, mais n’avons nous pas tous de bons phares à nos véhicules, le devoir d’une lumière sur nos vélos, et une lampe de poche pour se déplacer à pied ?
    Le choc lumineux en arrivant à Chatelaillon a été brutal , et nous a justement posé question quant à la pollution lumineuse et surtout aux économies d’énergie qui pourraient être réalisées si l’éclairage public s’ éteignait à minuit. Le citadin n’est plus habitué au noir des villes, mais ne devons nous pas modifier ce comportement là aussi pour une meilleure protection de notre environnement.

    J'aime

  2. Je propose que l’office du tourisme fasse participer notre commune à la NUIT DES ETOILES début août . cette nuit là est dédiée à l’observation des étoiles (filantes) dans bien des localités et implique l’extinction totale des réverbères pendant la nuit entière.
    l’été dernier j’ai tenté d’aller sur la plage pour avoir un large champs de vision et suis vite rentrée dans mon jardin car l’éclairage du front de mer crée une luminosité trop importante pour cette observation.
    Amas

    J'aime

  3. Et la sécurité des vélos à Chatelaillon me semble plus importante que la lumière!
    Aucunes pistes cyclables digne de se nom dans une station balnéaire soit disant réputée!!
    700 000 milles euros de travaux pour une rénovation du parvis de la mairie,,,,,,et rien pour la sécurité de piste cyclable pour le bien être de tous et pour tous!!
    De plus en plus d’automobilistes ne respectent en aucun cas les limitations de vitesses dans Chatelaillon,,,,heureusement que la majorité y vivant des personnes de plus de 60 ans,,,,sinon je pense que ils y aurait plus de bambinos,de jeunesse, des accidents y arriverait tous les jours,,,,des limitations à 30 l’heure et il dépasse les 80 et sans respecter les personnes qui attendent gentille ment pour passer au passage pour piéton,,,,et non on roule,,,,,c’est une honte et pire que votre lumière que vous citer!!!
    Vous n’en faites aucuns cas de tous çà dans vos projets ou contradiction à la municipalité!
    Patrick Perrigault, ancien conseiller municipal durant 5ans de Esvres sur Indre, sans étiquète,, résident Chatelaillon depuis le 15/09/12.

    J'aime

  4. Rassurez-vous, cher Monsieur, la question du vélo a fait l’objet sur ce site de l’article « Vers une circulation sûre et apaisée…à bicyclette ! » publié le 15/05/2017, du poème « Le cyclo de VàC » le 20/07/2017 et est également mentionnée dans les articles « Stationnement » du 2/12/2017, « Vers un nouveau label … l’ECO tourisme balnéaire » du 7/07/2017, et de  » L’édito de la Lettre VàC de l’été 2017″ du 2/07/2017.

    J'aime

  5. et toc
    Et oui trop de dépense d’énergie surtout à notre époque où tout le monde sait que notre planète va être bouffée si on ne la menage pas. Pensons à nos enfants et non à notre bout de nez!

    J'aime

  6. La pollution sonore générée par le balltrap nous paraît beaucoup plus
    désagréable.
    Ce site se retrouve, aujourd’hui, en site urbain.
    Il serait bon de rappeler à monsieur le maire ce désagrément.
    JL GACEM

    J'aime

  7. Dans le registre « pollution » également, il faudrait parler du bruit et des particules
    émises par les circulations de la N 237.
    Je nettoie tous les 2 mois ma porte d’entrée (de couleur blanche) qui se noircie d’une
    matière noire et grasse. Je plains les possesseurs de panneaux solaires…..
    Est il possible de planter une barrière végétale afin de limiter ce désagrément le long de cette voie ?

    J'aime

  8. Merci pour votre réponse cher Monsieur, je suis rassuré sans l’être vraiment ,,,,pariait-il que la Vélodyssée traverse Chatelaillon,,,,,c’est beau de parcourir à vélo la Vélodyssée de Quiberon à Hendaye, mais c’est pas en Charente-Maritime que le parcours en soit le mieux et de loin le plus sécurisé,,,,,et pourtant y est vanté une sécurité, bien à vous j

    J'aime

  9. Bonjour,
    N’éclairer que les trottoirs avec détecteurs de présence, ce qui peut être rassurant, car si pas de lumière, personne dans la rue, et comme dit plus haut, nos voitures sont obligatoirement équipées de phares de même que tous les cycles.Que d’économies pour les finances publiques et une diminution de la pollution lumineuse et énergétique.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.